Rechercher
  • lhuissiersebastien

Éloge de la lenteur

Quand on va lentement, on sait être plus tendre

Être attentif à l'autre, l'écouter et l'entendre


Quand on va lentement, on sait se respecter

Se mettre en mouvement sans se mettre en défaut


Quand on va lentement, on sait se mesurer

Sentir le juste élan, et l'énergie qu'il faut


Quand on va lentement, on sait être présent

On goûte pleinement tout ce que l'on ressent


Quand on va lentement, on va toujours trop vite

Alors je ralentis, encore, et j'en profite.


------


J'ai écris ce petit poème en pensant à un massage ou une relaxation coréenne, mais en le relisant, je me dis qu'il peut s'appliquer à beaucoup d'autres domaines : à nos rythmes de vie, à notre alimentation, à nos relations, à notre rapport au monde, au voyage, à la connaissance etc.

42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Dans mes massages, je veille à laisser de la place à l'intuition. C'est important pour moi, et c'est d'ailleurs pour cela que j'ai choisi de me former auprès de l'école du massage intuitif. Comment dé

J'aimerais vous partager un documentaire visible (gratuitement) sur arte TV : "Le pouvoir des caresses - le toucher, un contact vital" Ce documentaire aborde d'un point de vue scientifique l'importanc