Rechercher
  • lhuissiersebastien

Tendre & détendre

La pratique du Taiji quan s'appuie (entre autres) sur les principes de Yin & Yang, et en décline de nombreux enseignements pour apprendre se mouvoir de manière plus harmonieuse. L'un de ces enseignements est le suivant : pour effectuer un mouvement, le corps a besoin de l'amorcer par son mouvement opposé.


Par exemple :

- si je veux sauter très haut, je commence par ... me baisser

- si je veux sauter très loin, je commencer par ... reculer pour prendre de l'élan

- si je veux souffler mes bougies d'anniversaire, je commence par ... prendre une grande inspiration

- si je veux enfoncer un clou, je commence par ... lever mon marteau


C'est très simple et, dit comme ça, ça parait évident ... Pourtant il existe dans nos gestes de vie quotidienne beaucoup de mouvements que nous aurions intérêt à réapprendre, pour retrouver ce principe mécanique naturel.


---------


Plus encore, ce principe peut nous aider à mieux appréhender de nouveaux mouvements, notamment le mouvement "se détendre" :


Aujourd'hui je suis tendu, mes épaules sont crispées et hautes. On me dit "Détends-toi", "Relâche la pression", "Abaisse tes épaules"... La mince affaire ! J'aimerai bien, mais je ne sais pas faire ce mouvement ! Malheureusement il ne fait pas partie de mon vocabulaire corporel...

Je peux m'appuyer sur le mouvement antagoniste, "tendre les épaules" (celui-là, je le connais bien), pour découvrir le mouvement "détendre les épaules".


Lorsque je tends mes épaules (elles remontent encore plus), et que j'arrête de tendre, j'observe que mes épaules se détendent naturellement (elles redescendent, souvent légèrement plus bas qu'avant la tension initiale). Grâce au mouvement de tension, je découvre le mouvement de détente, et, petit à petit, je l'apprends.


---------


Dans le massage, et notamment de la relaxation coréenne, ce principe est largement employé :

- alléger pour ensuite laisser reposer lourdement au sol; ou inversement ancrer pour ensuite suspendre

- visiter les résistances pour ensuite aller vers le lâcher-prise; ou inversement amener au lâcher-prise pour désarmer les résistances

- mobiliser les articulations dans toutes les directions, chaque mobilisation facilitant la mobilisation opposée


---------


Petite précaution, pour celles et ceux qui voudraient expérimenter ce petit exercice de détente des épaules : on a parfois tendance à confondre détendre et descendre. La détente des épaules à pour conséquence de les faire descendre. Mais ne cherchez pas à descendre les épaules, car alors le mouvement serait un écrasement. Le mouvement de détente reste léger. L'esprit peut être observateur du mouvement mais reste détaché. La concentration ne vient pas peser sur les épaules, mais vient simplement goûter la sensation de bien-être qui se dégage du mouvement.


12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Dans mes massages, je veille à laisser de la place à l'intuition. C'est important pour moi, et c'est d'ailleurs pour cela que j'ai choisi de me former auprès de l'école du massage intuitif. Comment dé

J'aimerais vous partager un documentaire visible (gratuitement) sur arte TV : "Le pouvoir des caresses - le toucher, un contact vital" Ce documentaire aborde d'un point de vue scientifique l'importanc